“Il faut vingt ans pour bâtir une réputation et cinq minutes pour l’anéantir. Si vous y pensez vous agirez différemment” Warren Buffet

Réflechissez avant vos actes!

La réputation ou la e-réputation

Grâce ou à cause de l’usage intensif des réseaux sociaux (comme ci la vie n’existe que sur le web!), vos informations se diffusent à une vitesse instantanée.

La e-réputation fait partie intégrante de la stratégie marketing. La e-réputation protège votre image de marque, celle de l’entreprise.

Collecter, analyser l’information

Une positive e-réputation se travaille et pour cela vous devez tout mettre en œuvre pour collecter les informations vous concernant sur les réseaux sociaux et les influenceurs dans le but d’anticiper un éventuel buzz.

Vous devez absolument être à l’écoute de vos clients, vos contacts, votre réseau pour collecter les demandes et répondre voir anticiper sur les besoins. Soyez créatif, en relation, à l’écoute pour ne pas être anéanti en quelques clics. Si cela devait arriver il vous faudra réagir pour tenter de retrouver votre image et votre notoriété.

Ne pas réagir, quel impact?

Dans l’actualité 2018, je vais vous prendre l’exemple d’une enseigne qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux, dans la presse écrite et sur tous les médias audiovisuel. Il s’agit de Monoprix, une enseigne avec une bonne image, s’est vu dans les projecteurs des réseaux sociaux et des médias.

L’histoire vous la connaissez, celle du responsable de l’enseigne et son vigile en train de sortir du magasin le chien d’un malvoyant!!! Une scène humiliante filmée, un quasi “direct live” qui fera mal, très mal à cette enseigne. Quelle réaction de la part des hauts dirigeants de cette enseigne, un simple tweet d’excuse! Résultat hyper négatif, depuis cet évènement monoprix est associé à l’enseigne qui n’accepte pas les personnes avec un handicap. L’impact est une perte de clientèle et donc une diminution du chiffre d’affaire.

Les hauts dirigeants de cette enseigne auraient-ils dû agir d’une autre façon pour mieux s’en sortir? Certainement. Il aurait fallu que les dirigeants annoncent clairement et précisément sur l’ensemble des médias (sociaux, presses écrite et audiovisuelles) une sanction forte et immédiate.

Cette enseigne a une mauvaise e-réputation et aura beaucoup de difficulté pour redorer son image.

,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu