Attendre, c’est déjà vivre une rupture…

Fernand Ouellette – Artiste, Écrivain, Essayiste, Poète, Romancier (1930, -)

Que se passe t’il?

Depuis mars 2020, une accélération des changements de comportements de l’être humain est en train de muter. Il paraît que c’est de la faute au coronavirus! Rendez-vous compte qu’à cause de ce virus, nous ne nous prenons plus dans les bras, nous évitons les embrassades, nous ne nous serons plus la main, nous ne nous tampons plus sur l’épaule en signe d’amitié… et pire encore, lorsque l’un d’entre nous se met à tousser, j’ai l’impression qu’il devient une cible à abattre.

Quel est ce monde qui change?

Ce qui est assez extraordinaire est que les gouvernements du monde entier ont réussi à masquer chaque être humain. Le visage n’est plus visible, seul le regard reste (et encore…).

Le monde se ferme, l'humanité meurt

Les mécanismes de rupture ont commencé à être mis en place. Cela a démarré par les mesures et gestes barrières (c’est bien le terme employé : barrière). Port du masque, distanciation sociale, se laver les mains, éviter les embrassades et tousser dans son coude (« c’est pratique »).

Puis mise en place des systèmes d’activité partielle (en clair, le chômage). Dans le même temps les entreprises qui le pouvaient ont accéléré le télétravail. Pour valider le télétravail, le gouvernement oblige des périodes de confinement. Et au moment du « déconfinement », est venu le temps des restrictions de se déplacer à plus de 100km de son domicile. On a eu droit aussi à la mise en place d’une application sur smartphone (ça c’est juste pour te tracer). Et le comble, de mon point de vue sont les attestations à se faire soi-même pour s’auto-autoriser. Et enfin pour s’assurer que les déplacements sont autorisées uniquement à ceux et celles qui ont un travail, l’employeur fourni une attestation. Et une chose qui n’avait pas été testé est le couvre-feu, résultat : insuffisant. Et ensuite on recommence, à nouveau un confinement…etc..etc… et ensuite que va t’il se passer?

Il ne manquerait plus que l’on nous oblige à porter sur nos vêtements et de façon visible un signe quelconque. Ainsi les autorités pourrait identifier un individu porteur du virus. On y est! la division des êtres humains serait totale. Pour arriver à quoi, à diviser ou à identifier, à surveiller ou pourquoi pas à exterminer.

Nous sommes en train de perdre les liens sociaux qui nous lient les uns aux autres. Les gouvernements, les responsables politiques, les décideurs, nous divisent. Le corps médical ne fait plus bloc, des imminents spécialistes nous disent tout et son contraire. Celles et ceux qui ne pensent pas comme une majorité, deviennent des complotistes (quel joli mot!), ta liberté de pensée ou d’être disparait avec le temps.

Que se passe t-il réellement? Le gouvernement décide de fermer les petits commerçants. Puis supprime l’accès à la culture, plus de cinéma, plus de théâtre, plus de spectacle. Le néant culturel se met en place.

Ensuite vient l’interdiction des rassemblements sportifs. Suivi de l’interdiction aux associations et aux clubs de quartier de faire pratiquer une activité. En fait, tout ce qui donne un sens à la vie d’une ville qu’elle soit grande ou petite n’existe plus.

Quel est le sens profond à tout cela? Au nom de quoi de telles décisions sont prises? Mais c’est bien sûr : « c’est pour vous protéger du virus ». Les hôpitaux sont débordés. Les moyens ne sont plus là, il manque du personnel qualifié, il manque du matériel, notre système de santé est en saturation, report des opérations non urgentes (enfin soi disant). Tout cela pour tenter de sauver des vies. Mais alors, pourquoi ne sommes nous pas tous testé pour savoir si nous avons un cancer du poumon ou du colon ou de la peau ou pourquoi pas une maladie cardiaque ou mentale.

Le virus CORONA est-il naturel?

Des annonces sur les réseaux sociaux, précisent que ce virus COVID-19 ne serait pas naturel. Cela arrangerait bien tout le monde ou tout du moins une grande partie. Mais s’il n’était pas naturel alors cela impliquerait qu’il a été fabriqué par l’homme.

Si tel est le cas, ne croyez-vous pas que l’antidote existerait. Comment pourrait-on croire qu’à notre époque, des chercheurs brillants s’amuseraient comme des apprentis sorciers à créer un virus sans aucune sécurité! Sans avoir à disposition l’antidote.

Ne lisez pas tout ce qui s’écrit ou se dit sur internet, sur les réseaux sociaux. Il y a beaucoup trop de mauvaises informations (les fameuses « fake news »).

Le virus est virulent, certainement très contagieux et malheureusement accélère la fin de vie aux plus fragiles. Mais pour autant, doit-on vivre avec un masque en famille, entre amis, entre humains? Je n’affirme pas que le virus n’est pas dangereux. Il n’est pas forcément utile de se couper du monde et de nos libertés.

Remettons du sens dans notre vie

Je ne suis pas né pour porter un masque, pour m’éloigner de celles et ceux de mon entourage, de fuir l’autre et de devenir un malade du nettoyage des mains toutes les 30 secondes. Il faudrait remettre du bon sens dans nos vies. Pourquoi nous interdire de circuler librement? Nous obliger à porter un masque quand tu es en bonne santé? Pourquoi se méfier de tout ce que tu touches? Pourquoi cette vie stérile?

Profitez de votre vie, n’oubliez pas que la vie est unique, que la vie doit être belle et qu’il faut en profiter. Vous trouvez cela bateau ou naïf et pourtant c’est tellement vrai. Mais en profiter dans le respect de ce qui nous entoure. Je ne suis pas là non plus pour moraliser le sujet ou lancer un débat qui ne ferait qu’accentuer les positions des uns et des autres.

Il me semble que nos dirigeants ne peuvent pas nous contraindre à uniquement aller au travail puis de rentrer chez nous pour subir durant les informations télévisées un bombardement de chiffres sur les contaminations, sur le nombre de morts, sur la saturation des hôpitaux, … Je n’ai jamais entendu quoique ce soit sur les méthodes à mettre en place pour renforcer son immunité, pour avoir un corps sain, un corps combatif aux virus. Je n’ai jamais entendu quoique ce soit sur les bienfaits de la culture, il faut ouvrir son esprit.

Pour toutes ces raisons, je crois que tout ceci est la mort annoncée d’une nation toute entière.

Ma proposition

Habituellement, je termine mes articles ou posts (comme vous préférez) par une proposition de lecture qui peut avoir un lien avec l’article ou pas. Je ne vais pas faire comme d’habitude, justement pour ne pas entrer dans l’habitude et pour casser les codes. Je vous ouvre à la lecture et vous fais découvrir le monde numérique des livres des éditions Hélène Jacob (EHJ)

Vivez, profitez de tous les instants de vie, et apprenez à être votre propre médicament.

, , , , ,

2 Commentaires. En écrire un nouveau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu