Mettez-vous toujours à la place de l’autre. Renoncez un temps à vos opinions, à vos jugements afin de le comprendre. Bien des conflits peuvent ainsi être évités. ( Dalaï Lama )

https://www.lesmotspositifs.com/empathie-citation-dalai-lama/

Un sujet complexe : comprendre l’empathie!

Comprendre l’empathie n’est pas chose facile. Pourquoi prendre une posture emphatique? Etre empathique permet de se mettre à la place de l’autre. Il ne s’agit pas de prendre sa place, mais de voir les choses comme si nous étions l’autre.

Quel est l’intérêt? C’est une notion essentielle pour comprendre l’autre et établir une communication constructive. Faire le lien et établir une relation de confiance. Avoir une posture empathique permet d’apporter une réponse en adéquation avec un contexte ou de prendre une décision avisée.

Éviter la confusion

Il ne faut pas confondre empathie avec sympathie. Les deux termes sont souvent interchangeables et pourtant présentent des différences importantes. Garder à l’esprit que l’empathie relève du domaine du partage alors que la sympathie c’est plutôt être en soutien de l’autre.

L’empathie permet émotionnellement de comprendre l’autre sans forcément exprimer une réaction. Alors que la sympathie permet d’apporter un soutien émotionnelle, si la situation est triste alors nous apporterons du chagrin, si la situation est heureuse, nous apporterons de la joie. L’émotion n’est pas forcément visible contrairement à la sympathie.

Être dans une situation d’empathie permet de ressentir soi même les émotions d’une autre personne. L’empathie est basé uniquement sur des sentiments et ressentons les émotions de la personne avec qui nous établissons un lien

C’est pour cela que parfois nous exprimons ou partageons plutôt de la sympathie alors que nous devrions être empathique.

La place de l’empathie dans sa vie!

Il est indispensable d’être empathique dans une vie sociale, toutefois il faut rester prudent aux manipulations. Ne pas saisir une situation émotionnelle de l’autre pour profiter d’une situation, il faut rester dans le partage avec l’autre.

Attention l’empathie n’est pas synonyme de bienveillance. Être empathique face à une situation de détresse par exemple, signifie comprendre et partager avec l’autre cette situation. Être bienveillant face à une situation de détresse signifie apporter une aide, financière par exemple.

Le sujet de l’empathie est vaste et complexe. L’empathie comporte deux dimensions, celle de l’émotion et cognitive. L’émotion veut dire, reconnaitre l’état de l’autre sans avoir une approche verbale. Cognitive est purement intellectuel, c’est comprendre l’autre de l’intérieur, comprendre ses attentes.

Proposition de lecture

50 exercices pour développer son empathie.
, , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu