Que ton aliment soit ta seule médecine

Hippocrate né vers 460 av. JC et décédé en 377 avant JC – Médecin, scientifique et phylosophe. Il est considéré comme « le père de la médecine »

La médecine naturelle est aussi appelé médecine douce, thérapeutique ou alternative.

Définition de la médecine

D’après ce que l’on peut trouver dans les différentes définitions, la médecine au sens de pratique, est la science témoignant de l’organisation du corps humain, son fonctionnement normal, et cherchant à préserver la santé par la prévention et le traitement des maladies.

La médecine est donc une science qui a pour objet la conservation et le rétablissement de la santé. C’est l’art de prévenir et de soigner les maladies de l’homme.

Origine de la maladie

Si l’art de la médecine est de soigner les malades atteints d’une maladie il faut tout d’abord savoir ce qu’est une maladie. La maladie signifie « en mauvais état ».

Peut-on s’imaginer qu’avant d’arriver dans ce mauvais état, l’individu était en bon état ? Quels sont les actions que l’individu concerné par la maladie a pu faire pour passer d’un bon état à un mauvais état? Un cheminement qui amène l’individu à être identifié comme malade. Le porteur d’une maladie devra par conséquent être traité pour pouvoir en guérir, il devient un patient le temps du traitement.

Traitement par les médicaments. Absorption chimique.

Les maladies peuvent être d’origine virale ou bactérienne.

Virale

Durant la période que nous vivons actuellement, celle du COVID-19, la notion de virus a été à plusieurs reprises évoquée. Ce que l’on sait, à force de nous l’avoir répété, un virus est un organisme vivant qui s’attaque au système immunitaire pour se développer (grippe, la rhinopharyngite, le covid-19, le VIH, … et qu’il est inutile de donner des antibiotiques, et qu’il n’existe pas de vaccin pour éliminer un virus.

Bactérienne

Par contre si la maladie est d’origine bactérienne, c’est à dire d’un microbe, qui lui aussi est un organisme vivant mais il ne s’attaque pas au système immunitaire, il se démultiplie à une vitesse folle, en une demie heure un microbe double. Imaginez sur plusieurs heures, le microbe est 1 puis devient 2 puis 4, 8, 16, 32, 64, 128, 256, 512, 1024, 2048, …

Pour traiter une maladie d’origine bactérienne, il existe les antibiotiques. A l’origine les antibiotiques étaient naturels puisqu’il s’agit de la levure (pénicilline). Au fils du temps, les chercheurs ont transformés l’état naturel en semi-chimique puis à 100% chimique.

Médecin – allo docteur!

De nos jours, lorsque nous nous sentons mal, fébrile, épuisé et que notre corps n’est ne répond pas comme nous le souhaiterions, nous contactons un médecin pour comprendre l’origine des maux.

Nous consultons ce docteur, qui est un professionnel de la santé, il/elle peut exercer à partir du moment où il/elle a obtenu son diplôme d’État de docteur en médecine. Ces cursus sont très longs et très difficiles. Tout le monde ne peut pas devenir docteur. Il faut non seulement le vouloir mais surtout en avoir la capacité ce qui n’est pas donné à tout le monde. Soigner les autres est d’abord une vocation avant d’être un métier.

Quoi de neuf docteur?

Le médecin que vous allez consulter est censé trouver l’origine de la dégradation de votre santé et y apporter un remède (médicaments, conseils alimentaires, informations, rythme de vie, environnement, …etc…).

Votre docteur vous prescrira une ordonnance pour que vous preniez un médicament ou son générique. A certaines périodes de l’année que vous ayez un rhume ou une pathologie un peu différente, le traitement va être quasi identique, c’est assez étonnant!

Qu’en pensez-vous?

Il arrive parfois mais ce n’est pas très fréquent, qu’un médecin dit « traditionnel » vous oriente vers une médecine dite plus douce (moins agressive et par conséquent plus naturelle). Il s’agit des médecines naturelles.

Médecine naturelle

Qu’est-ce qu’une médecine naturelle ? Il s’agit d’une médecine spécialisée qui ne va pas s’aider ou s’appuyer sur un traitement chimique.

Il existe différentes médecines naturelles dont en voici une liste relativement exhaustive :

Par la connaissance du corps

  • Acupuncture : Est définition la pratique fondatrice de la médecine « traditionnelle » chinoise. Ce type de médecine repose essentiellement sur des techniques de stimulation de certains points de votre corps pour permettre une meilleure circulation de l’énergie. Par conséquent il s’agit d’améliorer votre immunité mais aussi de la renforcer.
  • Ostéopathie : La médecine alternative qui est en forte croissance depuis plusieurs années. C’est une méthode thérapeutique qui vise à traiter tout ce qui touche à la mobilité du corps humain (osseux, musculaires, organiques, crânien).
  • Sophrologie : Une approche thérapeutique basé sur la relaxation et des visualisations faites par le sophrologue. Il s’agit de techniques qui permettent à un patient de changer de comportement positivement.
  • Ergothérapie : Est une méthode thérapeutique pour maintenir en équilibre le corps dans l’espace.
  • Hypnose médicale : Permet de mettre en état de conscience particulière un patient pour l’aider à guérir. Cette méthode est de plus en plus utilisée et elle intègre certains services hospitaliers (brûlures, chirurgie, …).

Par la connaissance de la nature

  • Aromathérapie : Technique basée uniquement sur les huiles essentielles. Chaque huile essentielle extraite d’une plante spécifique, a des vertus thérapeutiques très puissantes. Les huiles peuvent être utilisées de trois façons différentes : par voie aérienne, voie orale ou voie cutanée.
  • Phytothérapie : C’est une médecine très proche de l’aromathérapie. C’est la médecine qui traite les maux par les plantes uniquement. La petite différence avec l’aromathérapie est que cette dernière utilise des extraits aromatiques des plantes.
  • L’homéopathie : Forme de médecine à petites doses. C’est un peu basé sur le système guérir le mal par le mal. L’homéopathie est reconnue par les autorités de santé (en France). Cette médecine dispose d’une catégorie de médicaments à part entière.
  • Oligothérapie : Médecine naturelle de prévention, mais aussi curative et peut même compléter un traitement traditionnel dans une maladie chronique. La base de l’oligothérapie porte sur les éléments minéraux (fer, aluminium, cuivre, …)
  • Hydrothérapie : Entrez dans le monde du bien-être, se faire soigner par l’eau dans toutes ces formes.

Cap ou pas cap?

Si nous commencions par s’intéresser aux médecines naturelles, pensez-vous qu’il soit possible d’être moins malade, d’être mieux dans son corps, dans son esprit et dans sa conscience? C’est une question très intéressante.

Il est indispensable pour être en bonne santé de pratiquer tout d’abord une activité physique. Ensuite il faut avoir une alimentation saine, préférer le bio et le local aux aliments industriels. Vous devez avoir une hygiène corporelle en utilisant des produits naturelles.

Et en consultant de façon régulière certaines médecines naturelles, vous vous éloignerez petit à petit de la médecine traditionnelle, puisque vous serez en meilleure santé.

Par exemple pour un mal de dos, un manque de mobilité, vaut mieux faire quelques séances avec un ostéopathe, que d’avaler des médicaments de type anti douleurs ou relaxants car non seulement vous avalez de la chimie et vous vous faites mal aux intestins.

Nous sommes dans un monde sous perfusion. Trouvons ensemble les méthodes pour en sortir.

Il faut revenir aux fondamentaux et chaque individu s’en portera mieux et le monde aussi.

Ma proposition de lecture

, , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu