La réputation de la côte de bœuf est grillée, avant même qu’on la mette au barbecue.

Laurent RUQUIER – Humoriste et journaliste, né en 1963. Il est chroniqueur, est également parolier, écrivain, auteur de théâtre et propriétaire de théâtre.

Quel plaisir d’organiser un barbecue?

L’image du barbecue renvoie en général à un truc pas très « clean ». Il parait que le barbecue rend malade, serait cancérigène, que l’on n’y déguste que de la graisse et de la mal bouffe! Saucisse, merguez, ou encore un steak bien grillé, quel est votre choix? Le tout accompagné d’une bière entre copains! Voir même ambiance type soirée foot.

Détrompez-vous, c’est tout le contraire. Le barbecue est fédérateur d’une ambiance festive, des regroupements familiaux, amicaux, de voisinage. C’est un moment de partage, de plaisir, de détente. C’est une forme de cuisine « partagée », chacun vient regarder ou participer à la cuisson des aliments.

Les bonnes pratiques

Tout d’abord, il faut préciser qu’en suivant les bonnes pratiques, le barbecue n’est pas dangereux.

  • Il est fortement conseillé de préparer la braise du barbecue 45 minutes avant de commencer à cuire vos aliments.
  • Important : garder une certaine hauteur entre le foyer brûlant et les aliments, environ 10 bon centimètres pour une cuisson parfaite et surtout pour éviter les hydrocarbures.
  • Il faut choisir son charbon, avoir une norme, un label NF absolument, ceci est un gage de qualité.
  • Et bien sûr à chaque fin d’utilisation du barbecue, de bien nettoyer les grilles de cuisson, les ustensiles et se débarrasser des cendres. La propreté d’un barbecue doit être la même que dans une cuisine (plaques de cuisson et matériels).

Il existe différents types de barbecue, électrique, au gaz ou au charbon/bois.

Les bienfaits du barbecue

Ce qui est très intéressant avec le barbecue est que les aliments perdent les graisses de façon importante.

Certains indiquent prendre du poids lorsqu’ils font des barbecues. La faute n’est pas la viande que vous faites cuire. Votre ennemi est dû aux accompagnements : sauces multiples, alcools, chips, pain à outrance. Le grand danger est l’apéritif qui précède l’instant barbecue qui se prolonge sans limite sur les olives, cacahuètes, chips, alcools, …

Sortir du classique

Faites évoluer les moments et plaisirs barbecue, ne restez pas sur les classiques de l’ancien temps. Mettez-vous au vert en dégustant des brochettes de légumes, à de la légèreté avec des brochettes de poissons. Vous pouvez faire de votre barbecue un moment diététique, un instant plus fun, plus tendance, différent ou autrement.

Au delà des plaisirs du rassemblement familial et/ou amical, vous pouvez trouver des plaisirs de goûts et de couleurs diverses dans votre « party » barbecue.

SOYEZ IMAGINATIF, faites de votre barbecue un allié diététique, une autre façon de sublimer vos aliments. Accompagnez la cuisson des aliments au barbecue avec des salades composées, des sauces allégées. Remplacez l’alcool par certains smoothies où des cocktails non alcoolisés.

A chaque période de l’année vous pouvez utiliser votre barbecue. Il suffit d’adapter les aliments : une simple grillade, à la cuisson braisé ou encore aux aliments en papillote. Et pourquoi pas faire mijoter un plat plus consistant.

N’oubliez pas de partager vos expériences en commentant cet article.

, , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu