Les types qui déboisent la forêt amazonienne accepte enfin de faire un effort pour l’environnement. Désormais, ils mettront de l’essence sans plomb dans leurs tronçonneuses.

Philippe GELUCK – Artiste, comique, dessinateur (1957- )

Se déplacer : Quel carburant choisir?

Aujourd’hui que nous propose les constructeurs automobiles? Des véhicules à essence, à diesel, de l’hybride, GPL ou full électrique.

Le choix reste varié ainsi que les prix, que je qualifierai d’explosifs. Dans la tourmente écologique majeure, lorsque nous souhaitons acheter ou changer de véhicule, cette notion écologique est présente, elle est même envahissante, elle nous responsabilise. Et c’est tant mieux! Il est franchement temps que les automobilistes prennent conscience de l’impact que peut avoir leur véhicule auprès de la nature. Cela pousse évidemment à se diriger vers un choix idéalement « full » électrique ou hybride quand les finances le permettent. Nous serions, je crois, tous prêts à passer à l’électrique si les prix n’étaient pas aussi élevés. Ces problèmes financiers sont la cause majeure du non développement de masse.

Il est temps qu’un constructeur se mette en avant et révolutionne les prix des voitures électriques et hybrides.

Mais quant il est dévoilé que des groupes automobiles trichent sur les taux d’émissions de CO2, la partie n’est pas gagnée. Car qui croire sur les émissions de CO2 et particules fines, lorsque un groupe automobile allemand avait truqué les chiffres pour inciter le consommateur à acheter un véhicule diesel plutôt qu’un véhicule à essence. Actuellement le choix se fait, de façon générale, entre le diesel et l’essence. L’idée de l’électrique est bien présent mais repart de notre tête lorsque le prix à l’achat s’affiche.

Essence ou Diesel?

Je me positionne juste sur ce choix, essence ou diesel, qui concerne le plus grand nombre d’entre nous à ce jour. J’espère qu’un jour, il n’y aura plus aucun choix possible et que les déplacements seront tous sans émission polluante. Ces pollutions détruisent le vivant et par conséquent notre planète. Les industries utilisent le diesel, l’agriculture utilise majoritairement du gasoil non routier, l’aviation utilise le kérosène, les bateaux utilisent du fuel, du gasoil et de l’essence (cela dépend du type de bateau), les voitures utilisent un peu de tout, …

Il faut semble t’il préféré l’essence au diesel.

Avantages et inconvénients des carburants

Il existe des différences entre le diesel et l’essence. Aujourd’hui, suite à toutes les études qui ont pu être réalisées, il est confirmer que l’essence émet plus de CO2 que le diesel, par contre, le diesel rejette quant à lui, plus de particules fines. L’avantage du diesel économiquement est qu’il est moins cher. L’inconvénient du diesel, même si avec les dernières technologies c’est moins flagrant, les véhicules diesel font plus de bruit et génèrent plus de vibrations. L’avantage de l’essence est d’obtenir une conduite plus sportive. En terme de consommation les deux se valent à moteur équivalent et comparable.

La grande menace dans les pays industrialisés sont les particules fines. Selon l’institut national du cancer (INCa), les particules fines représentent l’un des principaux facteurs de risque lié à la pollution de l’air en milieu urbain.

Le choix de l’essence se confirme… et vous, êtes vous plutôt essence ou diesel ?

locomotive diesel, une époque d'hier.

Qui fait l’effort?

Devinez? Et bien c’est le particulier, vous savez celui qui consomme, vous et moi! Les gouvernements insistent auprès des consommateurs d’avoir une attitude écologique, de faire les bons choix, ils mettent même en place des primes pour aider à investir. Pourquoi ne s’attaquent-ils pas directement aux industries, aux routiers, aux agriculteurs, aux transports des services public, à l’aviation, aux transports maritimes?

J’ai toujours appris de dire ce qu’il fallait faire, lorsque l’on fait et applique ce que l’on dit. Les dirigeants restent dans une logique de constat mais ne sont pas en pleine conscience avec eux-mêmes de ce qui se passe. Par contre, je confirme qu’ils sont en pleine conscience financière et ils sont mêmes les champions du monde. Le jour où il ne restera plus que de l’argent, ils comprendront que le corps ne peut s’en nourrir, et il sera trop tard.

Quel est l’avenir? Faut-il attendre une catastrophe mondiale pour agir?

Depuis que le monde existe, l’homme dispose de cette ressource naturellement. Il s’agit de l’énergie solaire. Et pourtant, l’homme a été creusé sous terre pour voir s’il n’y avait pas des gisements de type gaz, pétrole, métaux lourds pour les transformer et en faire de l’énergie. C’est assez affolant de chercher ce que l’on ne voit pas et de ne pas exploiter ce qui est évident et qui nous entoure. L’évidence parfois n’est pas si simple à comprendre!

L'avenir c'est l'énergie solaire.

Ma proposition de lecture

La malédiction du pétrole.
Le pétrole est devenu indispensable à l'économie mondiale, c'est sa plus grande richesse, mais aussi sa plus grande malédiction. Retraçant l'histoire de ce paradoxe les auteurs se penchent avec acuité sur le sujet.
, , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu