La respiration est le berceau du rythme

Auteur : Rainer Maria Rilke (Ecrivain et poète autrichien 1875 -1926)

Nos forêts brûlent! Place à l’agriculture de masse. Tout cela au nom du profit et de l’économie à l’échelle mondiale.

L’ Amazonie est en danger. On dit qu’elle est le poumon du monde. Et pourtant elle n’est pas la seule à produire de l’oxygène.

AMAZONIE

Qu’est ce que l’Oxygène?

Pas de cours de physique, ni aucune explication complexe. Juste un petit rappel sur la définition de l’Oxygène.

Extrait du site : AQUAPORTAIL

Définition simple : L’oxygène est un élément chimique du numéro atomique 8 et représenté par le symbole O. Dans des conditions normales de pression et de température, deux atomes de l’élément se lient pour former le dioxygène, un gaz diatomique incolore, inodore et insipide de formule O2.
Par oxygène, abrégé symboliquement en O, on identifie un élément chimique (Z = 8) du groupe des non-métaux, qui est surtout connu comme oxygène moléculaire et qui est l’accepteur final d’électrons de la chaîne respiratoire mitochondriale. Il est libéré en dioxygène par les organismes photosynthétiques à partir d’une molécule d’eau. C’est un constituant de toutes les molécules organiques.

L’ oxygène est donc produite par l’eau. La vérité est que nos mers produisent plus de la moitié de l’oxygène que nous respirons.

L’Oxygène provient de nos mers

Quels désastres!

A quoi faut-il s’attendre dans notre monde hyper-industrialisé et hyper-mondialisé?

Sans nos forêts et sans nos mers, tout être vivant ne pourra survivre sur la Terre. Si l’homme continue et poursuit sa course folle dans le développement des énergies polluantes, dans la fabrication du plastique et dans les productions à grand échelle, sans tenir compte de la nature, malheureusement nous nous dirigeons tout droit à notre perte. Nous ferons partie des espèces en voie de disparition. Est-ce que l’homme est programmé pour s’autodétruire?

C’est un sujet à la fois passionnant, fou, vertigineux et totalement irresponsable. Pourquoi l’homme brûle-t-il par milliers d’hectare les forêts qui hébergent des êtres vivants? Au nom de quoi, l’homme se donne-t-il le droit de polluer les mers qui est la source de vie? L’oxygène produite par nos mers fonctionne par un certain équilibre entre les températures des mers et de l’air. Si les températures augmentent de 1 à 2 degrés tout le système dysfonctionnera. Lorsque les forêts brûlent, ceci à deux effets majeurs, augmentation de la température de l’air et pollution de l’air. Avec une bonne dose de plastique flottants sur nos mers, le cocktail est explosif. Et cela ne semble pas perturber le monde!!

Notre forêt brûle, l’homme brûle…

Sans entrer dans un débat philosophique ou dans une réflexion profonde, il est dommage que l’homme puisse avoir de tels comportements. La nature détruite par l’homme engage l’être humain dans une voie sans issu et à sa perte. Faut-il avoir fait de grandes écoles pour comprendre cela? Pourquoi la raison n’existe plus?

Si un produit est dangereux, pourquoi continuer à l’utiliser. Détruire les forêts pour gagner des terrains que finalement l’homme utilisera pour des cultures intenses et finira par détruire les sols. Quel est le leitmotiv de l’homme? L’argent!!

Passager!

Nous ne sommes que de passage. Et nous devons construire, bâtir, faire évoluer nos habitats, nos modes de vie, développer nos connaissances, sans détruire la Terre qui nous héberge. Elle nous voit naître et nous voit mourir. De quel droit, nous la détruisons? C’est étonnant! Je ne suis pas un écologiste acharné, compulsif ou intégriste, mais simplement un être qui souhaite vivre en harmonie avec la nature.

La difficulté est que l’homme cherche à tout savoir, tout connaitre, tout vouloir dans des délais de plus en plus courts. Mais la limite est connue, il s’agit de ne pas franchir le déséquilibre de la nature.

Protéger l’environnement

Protéger l’environnement!

C’est une action que nous ne devrions pas à avoir à mener. Protéger l’environnement devrait être naturel, cela doit faire partie de nos gènes. Nous sommes la nature, nous sommes la Terre, nous sommes l’eau, chaque être vivant fait partie de cette ensemble cohérent. Tout être vivant est connecté les uns aux autres, tout est lié.

A force de polluer, de détruire, de surproduire, nous nous devons maintenant de protéger. Faire attention à ce qui nous entoure et arrêter de faire n’importe quoi.

Les volontés sont réelles mais le passage à l’action est encore bien loin. Des mouvements verts, écologistes, de protection de la nature, sont en formation et ils seront probablement les seuls à pouvoir faire évoluer ce monde industriels, d’acharnements économiques, de prise de pouvoir, …

Le fameux pouvoir amène t-il forcément à des choix qui tue l’homme? Il faut rester sur une note positive et continuer à y croire. L’éducation est le moteur de l’évolution et de la connaissance.

Pour éviter de contempler de tels paysages, l’homme doit radicalement évoluer et changer certaines “mauvaises” habitudes.

Le cimetière d’une forêt brûlée

PROPOSITION de lecture

La vie secrète des arbres.
, , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu