Terres Pouilleuses

Un roman historique qui m’a plongé à la fin du XIX e début du XXe siècle dans la terrible période de la première guerre mondiale 1914-1918. Deux familles d’agriculteurs, un mariage, des enfants, sur les terres Pouilleuses (en Champagne) dans un contexte d’autrefois où il faisait bon être en campagne accompagné par la dureté du monde rural.

Malgré les difficultés des tâches à accomplir, vous allez ressentir une forme de liberté de vie en campagne, bouleversée par les difficiles épreuves d’une guerre qui appelle les hommes à quitter leurs foyers en laissant les femmes gérer le quotidien des fermes et des terres. Des drames familiaux, des moments de bonheur, des pouvoirs agricoles, des non-dits, des vengeances vont au travers de quatre vies de femmes vous guider dans l’histoire intime de ces deux familles.

Un monde dur ou coutume et transmission sont les maîtres mots mais dont la guerre va bouleverser et accélérer l’évolution de certaines traditions jusqu’à modifier ce monde rural.

Pourquoi j’ai été attiré par ce livre?

Je dois avouer que les romans historiques ne m’ont jamais attiré, je n’en avais d’ailleurs jamais lu. Sur un conseil littéraire, je me suis lancé, après tout, il faut aussi découvrir tout type de lecture et je n’ai pas été déçu par ce voyage.

Qu’est-ce que raconte ce livre?

« La guerre fait porter un regard différent sur l’existence »

Que se passera-t-il après la guerre dans les familles dans lesquelles les hommes reviennent? Retrouveront-ils leurs épouses, leurs promises? Dans quel état d’esprit ces hommes et ces femmes vont devoir avancer, se reconstruire ou se déchirer?

L’histoire est saisissante. Le roman couvre la période 1914-1918 et apporte des témoignages de la vie dans les tranchées. L’histoire va aller jusqu’aux années 1930. Une décennie terrible qui sera marquée par la famine et l’amplification d’une crise économique. Cette période annonce le bouleversement du monde agricole et de la révolution industriel.

Je salue très humblement l’auteure Catherine Messy pour ce récit incroyablement restitué, j’ai profondément vécu le temps de la lecture dans cette période totalement incertaine et riche d’enseignement : la vie à la campagne début du 20ème siècle, une guerre qui bouleverse le monde, et une crise qui va accélérer l’industrie et qui amène l’émancipation les femmes.

Les chemins différents vécus par ces quatre femmes les ramènent aux Terres de Champagne, ces Terres Pouilleuses.

Ce que j’ai aimé ou pas!

J’ai été fasciné par les histoires qui s’entremêlent. Certains passages m’ont bouleversé jusqu’aux larmes. La force de ces femmes tire de riches enseignements, sur la volonté et la prise de décisions.

Envie de le lire?

Rien de plus simple, rendez-vous sur ma page partenaire ou directement sur la boutique des Éditions Hélène Jacob.

, , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu