Une application française!

Une application française pas très connue et qui fait fureur auprès des adolescents. En France ils sont déjà plus de 500.000 à l’utiliser et dans le monde on parle de plus de 20 millions d’utilisateurs. Les adolescents, entre 13 et 17 ans, adorent cette application, elle est simple d’utilisation pour se faire de nouveaux amis-es.

L’application Yubo a été initialement lancée sous le nom de YELLOW. L’application Yellow est identique dans son fonctionnement à l’application mobile comme Tinder, c’est à dire que vous faites grandir votre réseau en “swipant”.

La terminologie swiper signifie “faire glisser”. Lorsque vous glisser le nouveau contact vers la droite c’est que vous le liker (nouvel ami) et si vous “swippez” vers la gauche c’est que vous l’ignorer. Sur YUBO, une fois que les deux “nouveaux” amis sont devenus des “new friends” (celui qui a swipper un nouvel ami et que l’autre accepte) alors ils peuvent discuter ensemble et échanger en vidéo live.

Existe t’il un réel danger?

En première approche cela semble plutôt sans danger et pourtant cette application est utilisée par des prédateurs sexuels. Les new friends discutent et très vite l’un va demander à l’autre de se dénuder un peu, puis un peu plus, pour aller jusqu’à un nu total. Les photos ou vidéos d’adolescents nus sont ensuite utilisées sur d’autres réseaux sociaux. Votre réputation est mise à mal. Les victimes se retrouvent dans des situations de détresse extrême et très souvent accompagné d’un chantage. Cette application n’est autre qu’un nouveau terrain de chasse pour ces prédateurs sexuels sur internet. Le danger est avéré, soyez attentifs à vos agissements et protégez votre image.

Conseils à mettre en application

Ne divulguez aucune information personnelle, ne vous livrez pas auprès d’inconnus. Ne faites pas ce qu’il vous demande.

Pensez-vous qu’il soit normal qu’une personne vous demande de vous dévêtir?

Réactions de YUBO

YUBO s’engage à tout mettre en œuvre avec ses équipes de développement pour rendre l’application plus sûre. Déjà, des signes positifs de la part de YUBO : téléchargement sous accord parental, les “lives” privés sont interdits et l’application demande dorénavant de scanner une pièce d’identité. Le risque que prend Yubo est que les adolescents trouvent cela nul ou pénible à faire. Les adolescents peuvent à tout moment décider de ne plus utiliser cette application. Réfléchissez, c’est pour vous protéger. Ne plus voir d’adulte se prendre pour des adolescents en mentionnant une fausse identité et une fausse date de naissance! YUBO réagit pour votre bien!

danger imminent
Inconnu

Soyez prudent et agissez!

En attendant, si un inconnu sur internet vous demande de lui envoyer une photo dénudée de vous ou une vidéo, ne le faites jamais. Dénoncez le pour éviter le drame. Arrêtez de croire que les gens n’ont aucune arrière pensée. Arrêtez de croire qu’il n’y a aucun risque sur internet. La manipulation des données, de votre image, de vos informations n’a jamais été aussi importante. Sur internet, le libre échange sur les réseaux sociaux peut malheureusement vous détruire à tout jamais.

Dans mes différents articles sur la e-reputation et la webreputation, sur l’image de soi. Je ne détiens pas la stricte vérité, mais lisez les deux articles sur la réputation. Je vous invite à rester très prudents sur l’utilisation des outils et des applications sur le net. Il faut espérer que YUBO n’essuiera pas un échec suite à ces évolutions. Souvent à force de vouloir trop protéger et mettre en place toute une sécurité complexe sur son application pour une utilisation efficace et sans faille, rend le système trop lourd et dégoute ces utilisateurs.

Reste à savoir, si les adolescents accepteront ces nouvelles règles!

Proposition de lecture

Mon enfant dans la jungle des réseaux sociaux.
, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu